Skip to navigation – Site map

1 | 2012
La théorie des industries culturelles (et informationnelles), composante des SIC

Edited by Bernard Miège

Si la théorie des industries culturelles est devenue progressivement une approche marquante des SIC, en France, en Europe et plus largement encore (avec des dénominations variables et des modalités spécifiques), ce n’est en effet ni en le proclamant haut et fort, ni en visant en quoi que ce soit un statut préférentiel ou à plus forte raison hégémonique. La position scientifique qui est aujourd’hui la sienne, est le résultat et la conjonction de plusieurs évolutions concomitantes : les travaux de recherche menés dans le cadre théorique et méthodologique qu’elle propose, les réponses qu’elle est en mesure d’apporter aux demandes de formation en information – communication, et son aptitude à suivre et à éclairer par des travaux empiriques les mutations profondes que connaissent les secteurs et champs professionnels qui en relèvent. À quoi il faut ajouter sa faculté à travailler avec d’autres approches et à mettre en avant des interrogations d’ordre épistémologique renouvelées. Lire la suite…