Skip to navigation – Site map
Manifeste pour un positionnement des Sciences de l’Information Communication (SIC) vis-à-vis des Digital Studies (DS) et autres mutations du numérique
Les SIC et le transhumanisme : une relation à construire…

Un nécessaire questionnement éthique sur la recherche à l’ère des Digital Studies

Jean-Claude Domenget and Carsten Wilhelm

Full text

1À l’ère de la « datafication » et des Digital Studies, les Sciences de l’Information et de la Communication saisissent activement la question du numérique en sciences humaines et sociales comme le montre le présent manifeste. Les chercheurs en SIC posent régulièrement des questions éthiques sur la pratique des acteurs du domaine numérique, la sécurité des données, etc. L’éthique des pratiques de recherche liées au numérique est également interrogée. Nous pensons que la SFSIC peut être un acteur pour sa discipline et mobiliser la communauté de chercheurs à l’importance des enjeux éthiques.

2Dans de nombreux pays, l’encadrement grandissant des activités de recherche, par des instances normatives en matière d’éthique, a ouvert un nouveau champ de réflexion autour de l’éthique de la recherche en ligne. Au-delà du respect de la vie privée des usagers, le questionnement se porte sur le degré de publicité des informations lors de l’étude des traces et sur une épistémologie de la preuve dans la phase de diffusion des résultats et des données ainsi que sur la protection de populations fragiles (mineurs). Dans certains pays, la pratique des comités d’éthiques institutionnels interdisciplinaires, institutional review boards (IRB), engage la responsabilité des établissements en amont des projets de recherche et peut les empêcher de se réaliser. Cette pratique, qui encadre, mais contraint également le travail des chercheurs, est l’objet de nombreuses critiques. Les associations professionnelles disciplinaires peuvent jouer un rôle clé dans ce processus.

3Certaines d’entre elles ont ainsi élaboré des chartes éthiques, comme par exemple les recommandations du comité de travail sur l’éthique de l’AOIR (l’Association of Internet Researchers), société savante jouissant d’une grande crédibilité dans le champ des Internet Studies (2002, 2012). La SFSIC participe désormais, à travers un membre de son CA, à ce processus qui doit déboucher sur une révision d’ici 2018. Ceci est un signe que l’AOIR souhaite davantage ouvrir la réflexion à des pays peu ou pas présents jusqu’à lors. Car les positions vis-à-vis des questions éthiques sont loin d’être universelles et une comparaison internationale est nécessaire.

4La tradition dans laquelle s’insère les IRB, et la démarche d’organismes comme l’AOIR jusqu’à récemment, est marquée par la culture anglo-saxonne. Un travail francophone sur ces sujets permettra de peser dans ces débats qui émergent déjà dans les administrations de nos tutelles (Voir par exemple les propositions récentes de mise en œuvre de la charte nationale d’intégrité scientifique). Il fournira par ailleurs un précieux matériau pour une analyse culturelle des questions d’éthiques de la recherche liée au numérique, en prenant en compte la diversité des situations. Les questions sous-jacentes, l’autonomie du chercheur, le rôle des associations professionnelles, l’intégrité scientifique, le dispositif de consentement éclairé, la nécessaire réflexion déontologique, la portée normative des chartes, le pouvoir de contrôle social des comités, etc. peuvent toutes être abordées sous l’angle d’une approche comparée.

5La SFSIC veut profiter des synergies actuelles et lancer à son tour une réflexion organisée sur ce sujet.

6Dans une démarche de réflexivité sur nos champs de recherche et nos domaines d’activité, une réflexion sur l’éthique de la recherche liée au numérique, avec une ambition transculturelle, nous semble des plus importante.

Top of page

References

Electronic reference

Jean-Claude Domenget and Carsten Wilhelm, « Un nécessaire questionnement éthique sur la recherche à l’ère des Digital Studies », Revue française des sciences de l’information et de la communication [Online], 10 | 2017, Online since 01 January 2017, connection on 20 November 2017. URL : http://rfsic.revues.org/2668 ; DOI : 10.4000/rfsic.2668

Top of page

About the authors

Jean-Claude Domenget

Maitre de Conférences, ELLIADD, Université de Franche-Comté, Sciences de l’information et de la Communication

By this author

Carsten Wilhelm

Maître de Conférences, Cresat, Université de Haute-Alsace, Sciences de l’information et de la Communication

By this author

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue française des sciences de l’information et de la communication sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Top of page