Skip to navigation – Site map
Manifeste pour un positionnement des Sciences de l’Information Communication (SIC) vis-à-vis des Digital Studies (DS) et autres mutations du numérique
Le Numérique : un nouveau milieu ?

Open data et culture de la donnée : le cas OpeNRJ

Franck Debos

Full text

1Le concept d’Open Data met en exergue l’idée d’un libre accès (associé à des dispositifs le permettant) à un ensemble de données dans le cadre d’une utilisation et d’une exploitation libre de droits d’auteur, de brevets ou d’autres mécanismes de contrôle (Noyer et Carmes, 2012).

2L’Open Data permet de fait de développer des interactions entre les collectivités, les entreprises et les citoyens1 en incitant à la transparence, l’émergence de nouveaux usages et le concours des individus à l’accroissement des données.

3Ces trois acteurs de l’Open Data forment donc un écosystème autour de la donnée :

  • 2 PACA Labs est un dispositif lancé en septembre 2008 par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en pa (...)
  • 3 Cette analyse des usages est effectuée par le biais d’ entretiens semi-directifs auprès d’un panel (...)
  • 4 Livrable 3 du projet OpeNRJ, « Rapport sur les usages : problématique de l’appropriation/acculturat (...)

4Le projet OpeNRJ (dispositif Paca Labs2) a pour objectif d’initier une communauté d’organisations en Région Paca qui effectuent la démarche de mise à disposition des flux de données de consommations en quasi-temps réel de leurs bâtiments. Il s’agit également de démontrer la valeur de ce geste à travers la participation à un hackathon d’exploitation de ces données, qui permettra le développement et l’expérimentation d’applications et services à valeur ajoutée. Enfin le projet propose d’analyser sur le plan des usages3 le développement de la communauté, de l’animer pour la rendre active et pérenne, et de mettre en place les mécanismes incitant d’autres organisations à la rejoindre à leur tour pour la rendre autonome à l’issue du projet4.

5Nous émettons l’hypothèse que, dans l’utilisation ou la réutilisation de données ouvertes, les usagers peuvent difficilement saisir cet objet en le référant à un objet existant, mais doivent appréhender la nouveauté en mettant en œuvre une activité cognitive et culturelle d’adaptation au nouveau. Nous fondons notre démarche d’étude sur les travaux de plusieurs auteurs en SIC (Chambat, 1994, Davallon et Le Marec, 2000, Musso, 2007, Proulx et Jaureguiberry, 2011, Proulx et al.2014).

6L’analyse des usages à travers le prisme des SIC comme semble l’attester les résultats du projet OpeNRJ tend bien à montrer que l’appropriation sociale et culturelle du phénomène d’open data passe par une mise en culture de la donnée, qui effectue une mise en sens d’usages disséminés et spécialisés de données ouvertes. Il se construit un lien entre différentes utilisations et réutilisations de ces données dans le cadre de projets, leur assurant performativité économique, citoyenne et sociétale. L’apport des SIC sur ce plan est de montrer que les innovations technologiques, et les événements qui leur sont associés comme les hackathons nécessitent une acculturation au numérique et un apprentissage social, collectif, en vue de leur appropriation. C’est-à-dire encore que s’approprier un savoir, une compétence, développer un usage, appréhender la nouveauté implique une co-construction de pratiques culturelles, associant les compétences et les usages des individus vers le tout, le collectif.

Top of page

Bibliography

Chambat Pierre, « Usages des technologies de l’information et de la communication (TIC) : évolution des problématiques », 1994, Tic et Société, volume 6, numéro 3, 22 p.

Chignard Simon, « L’open data, comprendre l’ouverture des données publiques », Paris, Editions Fyp, Collection Entreprendre, 2012, 192 p.

Davallon Jean, Le Marec Joëlle, « L’usage en son contexte. Sur les usages des interactifs et des cédéroms des musées », 2000, Réseaux, volume 18, numéro 101,22 p.

Musso Pierre, « Pour une critique du capitalisme informationnel », 2007, Nouvelles Fondations, numéro 6, 22 p.

Noyer Jean Max, Carmes Maryse, « Le mouvement Open Data dans la grande transformation des intelligences collectives et face à la question des écritures, du web sémantique et des ontologies », 2012, Internal Symposium, ISKO, Maghreb, 13 p.

Proulx Serge, Garcia José Luis, Heaton Lorna et al. « La contribution en ligne, Pratiques participatives à l’ère du capitalisme informationnel », Québec, Presse de l’Université de Québec, 2014, 256 p.

Top of page

Notes

1 http://donneesouvertes.info/2012/03/12/ou-est-le-marche-de-lopen-data/

2 PACA Labs est un dispositif lancé en septembre 2008 par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, en partenariat avec le FEDER, et qui s’inscrit dans la 2e génération du programme "Territoires numériques". PACA Labs prend la forme d’un appel à projet destiné à soutenir des projets d’expérimentation de technologies et services numériques sur les territoires, liés aux usagers et à leurs usages.

3 Cette analyse des usages est effectuée par le biais d’ entretiens semi-directifs auprès d’un panel des différents types d’usagers des données ouvertes ainsi que par quatre questionnaires ciblant des sites pilotes utilisant ces données ainsi que les participants au Hackathon.

4 Livrable 3 du projet OpeNRJ, « Rapport sur les usages : problématique de l’appropriation/acculturation au numérique et synthèse des principaux résultats », 2014, 120 pages.

Top of page

References

Electronic reference

Franck Debos, « Open data et culture de la donnée : le cas OpeNRJ  », Revue française des sciences de l’information et de la communication [Online], 10 | 2017, Online since 01 January 2017, connection on 28 May 2017. URL : http://rfsic.revues.org/2639 ; DOI : 10.4000/rfsic.2639

Top of page

About the author

Franck Debos

Maître de conférences, Université Nice Sophia-Antipolis/IUT Nice Côte d’Azur, Laboratoire I3M/SIClab, Sciences de l’information et de la communication

Top of page

Copyright

Licence Creative Commons
Les contenus de la Revue française des sciences de l’information et de la communication sont mis à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Top of page